e
Date de publication
26 .mai.2020

(Ré)introduire le pâturin dans le gazon

En cette situation inédite, la "trêve estivale" devient une "trêve printanière", les terrains de sports interdits d'accès offrent aux responsables d'entretien l'occasion unique d'anticiper les regarnissages. Le gazon a plus de temps pour s’installer avant l'été, les référents pelouse peuvent en profiter pour semer et réintroduire du pâturin des prés, incontournable pour sa résistance au piétinement.

Le pâturin des prés

Utilisé sur terrains de sports et golf, le pâturin des prés apporte au gazon une résistance exceptionnelle au piétinement et à l'arrachement ainsi qu'un aspect esthétique de haut niveau (densité, finesse). En effet, il se régénère très vite grâce à de puissants rhizomes. Son principal point faible est l'implantation lente qui peut être contrebalancée par une association avec du ray-grass anglais ou par la prégermination PreGerm.

Le pâturin des prés est une espèce de choix pour les gazons sportifs d'élite ou pour les gazons d'ornement. Ce printemps, pour cause de crise sanitaire, le calendrier sportif a été raccourci, une varitable opportunité pour modifier les programmes d'entretien ! Les regarnissages des gazons ont été anticipés sur de nombreux terrains de sport. Les jeunes gazons seront mieux installés, mieux enracinés pour passer l'été, plus denses pour lutter contre l'invasion du pâturin annuel.

Le regarnissage précoce est l'occasion d'inverser la flore : introduire ou réintroduire le pâturin des prés rénove la résistance au piétinement et à l'arrachement du gazon.

MDG 50/50, l'inédit : 100% pâturin

Avec 50% de Pâturin hybride Bandera et 50% de Pâturin des prés SR 2100, MDG 50/50 Regarnissage propose une composition exclusive et inédite pour mieux faire face aux étés chauds et secs. Il compile :

  • Bandera : Enracinement exceptionnellement dense et profond qui lui donne une tolérance au sec supérieure aux autres variétés de pâturin des prés et excellente résistance au piétinement. Sa croissance par rhizomes assure le maintien de la densité.
  • SR 2100 : Excellente tolérance au piétinement intensif et à l’arrachement grâce à sa croissance latérale agressive. Il verdit rapidement au printemps et montre un très bon comportement estival (couleur, tolérance au sec).

De plus, les deux variétés montrent une très bonne tolérance aux principales maladies du gazon, dont Pyricularia. Ces deux variétés de pâturin ont moins besoin d’eau que les autres, on peut donc espacer l’arrosage. C’est important dans la gestion des maladies puisqu’elles se développent très souvent suite à un arrosage intensif en période estivale. D'autant plus que, selon notre sélectionneur gazon Christophe Galbrun, "un regarnissage précoce, permis par le contexte actuel, est un regarnissage plus efficace. Le gazon exigera moins d'arrosage pendant l'été puisqu'il sera déjà bien installé. Quand on sait que les arrosages favorisent le développement du pâturin annuel, des regarnissages précoces et réguliers, dès maintenant, sont un moyen de lutte efficace."

MDG 50/50, déjà testé et approuvé !

A Bourg-en-Bresse, le gazon MDG 50/50 Regarnissage Elite était semé en juin 2019 en regarnissage du stade Marcel Verchère. L'objectif était d'avoir un gazon résistant au piétinement et à l'arrachement face un usage mixte football et rugby.

Un an plus tard, le responsable du terrain, Aurélien Belville, confirme sa satisfaction : "En première année, il est difficile de tirer toutes les conclusions, il faudra analyser sur le long-terme mais j'ai constaté que la pâturin est bien là. Globalement pendant la saison écoulée, le gazon est resté résistant. La régénération était plus rapide, le gazon plus dense, et j'ai vu de moindres dégâts sur les zones généralement les plus sensibles, comme par exemple devant les cages."

Fin avril 2020, comme dans beaucoup de stades, les opérations de maintenance ont été anticipées au stade Marcel Verchère. Le regarnissage a été fait avec le mélange de gazon MDG 50/50 Regarnissage Elite associé à du ray-grass anglais. Bien que les températures nocturnes étaient encore très fraîches, 1 mois après, le pâturin s'implante, protégé par les plantules de ray-grass. Le gazon sera prêt pour le jeu, attendue pas avant mi-août...

Pour mémoire, à lire dans cet article paru dans la magazine Terrains de Sport, l'article présentant MDG 50/50 Regarnissage Elite.